Tél. : +33 (0)9 50 55 60 00
impact du covid-19 coronavirus de l'industrie du mariage

À lire ou à écouter (podcast en bas de page).

Comme je vous l’avais dit dans un article précédent, impossible pour moi, au début de cette crise sanitaire de vous conseiller sur le maintien de son activité durant le confinement. C’est pourtant ce que vous pourriez attendre de ce Blog. Comme beaucoup, impossible de réfléchir, impossible de me concentrer, impossible de penser au Business, encore plus impossible donc d’écrire à ce sujet. Mais comme beaucoup, je commence, après 2 semaines, à reprendre petit à petit mes esprits, retrouver du sens. 

Je ne vous parlerai toujours pas du maintien de son activité durant le confinement lié au Covid-19. Parce beaucoup d’autres l’ont fait avant moi durant ces 2 semaines passées, dont par exemple le Blog de « La mariée aux pieds nus ». Également, parce que j’ai pu remarquer que vous vous en sortez tous pas mal, vous êtes très réactifs et avez su rebondir. Bravo ! 

Mais aussi parce que je fais partie de ces personnes qui ont besoin de connaître le “après” avant de pouvoir gérer le “maintenant”. Pour pouvoir analyser le moment présent et savoir quoi faire, j’ai besoin d’y trouver du sens à long terme et donc de réfléchir d’abord au “après”.  

Bref, je me sens donc inspirée aujourd’hui pour vous parler de l’avenir de l’industrie du mariage après la crise sanitaire du coronavirus. En d’autres termes, essayer de comprendre quel impact aura cette crise sanitaire du Covid-19, sur l’univers du mariage. 

C’est une analyse complètement personnelle et subjective, juste un point de vue parmi tant d’autres, celui d’une passionnée du mariage. C’est mon ressenti, mon intuition. N’hésitez pas, vous aussi, à donner votre avis et partager votre expérience en commentaires.

 

Impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’industrie du Mariage : une augmentation du nombre de mariages

Les mariages reportés

De tous les échos que j’ai pu avoir, il y a beaucoup de reports et on ne déplore qu’une minorité d’annulations. Les professionnels du mariage se sont montrés généralement tous solidaires et compréhensifs et se sont rendus disponibles pour décaler certaines prestations sur des vendredis ou jeudis, durant la saison estivale 2020. Mais aussi, un certain nombre de couples ont reporté leur mariage sur 2021.

En bref, il semble que, pour le moment, le manque à gagner ne soit pas significatif (c’est davantage une perte de temps pour tous les professionnels qui doivent se réorganiser). Ce qui m’amène à penser que, même si la saison 2020 va être impactée, on risque d’assister à une concentration de mariages sur fin 2020, 2021 voir début 2022 … En fonction de la durée de cette crise.

Bref, à mon point de vue, il y est probable qu’il y ait une augmentation du nombre de mariages, sur cette période, du fait des reports.

Les mariages inopinés

C’est le double effet « kiss cool ». Au-delà d’une augmentation du nombre de mariages, plutôt ‘mécanique’, il est fort probable qu’on assiste à une évolution du nombre d’unions pour des raisons suivantes.

L’envie de se recentrer des valeurs fortes : la famille 

L’histoire nous l’a souvent démontré, après une crise mondiale ou nationale, nous avons tous envie de nous recentrer sur des valeurs fortes, telle que la famille. Je ne serai donc pas surprise qu’un certain nombre de couples décident, plus tôt que prévu, de se marier, fonder une famille. Mais également, certains couples décideront peut-être de se marier alors qu’ils n’avaient jamais envisagé l’idée.

L’envie de se réunir après le confinement et cette séparation ‘physique’ 

C’est une crise un peu particulière que nous vivons. Être tous confinés est inédit pour notre pays, et notre époque. On le voit, dès les premiers jours, le confinement a déjà créé des angoisses, au-delà de l’anxiété lié au Covid-19 : angoisse d’être enfermé·e·s, angoisses de ne pas voir ses proches avant un long moment, tristesse de ne pouvoir se réunir pour des événements simples (barbecue entre amis, repas dominical en famille, …).

On connait tous cette sensation de frustration face à l’interdit, et tout à coup cet attrait fortement émotionnel pour quelque chose qui était jusqu’à présent extrêmement banal et dont on ne mesurait pas l’importance. Nous avons, par exemple, beaucoup plaisanté, sur les réseaux, de ces français qui n’ont jamais fait de footing, et qui s’y mettent durant le confinement.

C’est lorsque l’on perd quelque chose qu’on se rend compte de sa valeur. Je pense donc que nombreux sont ceux qui, à l’issue du confinement, auront un soudain besoin de rassemblements. Toutes les occasions seront bonnes, comme un mariage par exemple, pour se réunir, se retrouver en famille, faire la fête ensemble, après des semaines de confinement et sans doute des mois de mise à distance. Enfin !

Le besoin de célébrer la vie, et les événements importants qui la constituent

Pour d’autres, ce sera peut-être une ‘revanche’ sur la vie. Au-delà du confinement, dont une majorité se plaint, il y a le Covid-19, lui-même. Combien de familles touchées de loin ou de près, par la maladie, ou par le fait d’être en première ligne. Des moments difficiles, qu’on aura envie d’apaiser par des événements heureux.

Et puis, la prévoyance …

Et puis il y a les couples pour qui, ce confinement aura été l’occasion de se poser des questions sur l’avenir. En effet, il ne faut pas oublier que le mariage, c’est aussi, pour les couples de longue date qui, pour certains, ont des enfants, une façon de prévoir la vieillesse, et même les conditions d’héritage.

 

Impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’industrie du Mariage  : une baisse du nombre de mariages

Si certaines raisons expliqueront sans doute un attrait particulier pour la mariage à l’issue de cette crise sanitaire qu’est le Covid-19, il y en a d’autres qui seront à l’origine de certaines réticences à se marier.

L’économie générale incertaine

Pour le moment, nous ne savons pas trop quelles seront les conséquences économiques du coronavirus en France et dans le monde. Comme tous les cheffes d’entreprise, je vais me montrer à l’écoute de l’actualités à ce sujet.

De toute évidence, il faut s’attendre à certaines retombées économiques négatives dans les prochains mois. Cela expliquera donc que certains couples n’auront peut-être plus les finances pour prévoir un mariage.

La peur de l’avenir

D’un côté, il y aura les couples qui décideront de se marier par peur de l’avenir, et de l’autre, cette peur pourra amener certains couples à repousser l’idée du mariage.

Les couples qui se séparent, suite au confinement

Enfin, ce confinement aura eu raison de certains couples, malheureusement.

 

Au final, comment se portera l’industrie du mariage après le Covid-19 ?

À mon point de vue, je pense, qu’au pire, dans un scénario pessimiste, la baisse du nombre de mariage sera rééquilibrée par son augmentation et qu’il n’y aura pas de changement majeur dans la courbe.

Au mieux, dans un scénario optimiste, j’aime à penser qu’il y aura une reprise des mariages dans les 2 à 3 années qui vont suivre.

 

Impact du coronavirus sur l’industrie du Mariage : faire appel à un Wedding Planner, le besoin de sécurité

premier rendez-vous wedding plannerDans tous ces scénarios, s’il y bien une chose dont je suis certaine, c’est que, ces prochaines années, on aura affaire à des couples qui vont avoir un grand besoin de ‘sécurité’ dans l’organisation de leur mariage. Il est fort à parier que, bien que ce soit déjà le cas, le pourcentage de couple qui font appel à un organisateur continuera sensiblement d’augmenter.

C’est aux organisateurs d’aujourd’hui et de demain, de repenser le fonctionnement, leur communication, pour valoriser l’aspect sécuritaire de leur métier. Il s’agira d’être bien au fait de tous les aspect juridiques liés à la force majeure, aux annulations, … Mais aussi, il faudra pouvoir démontrer vos compétences spécifiques dans la gestion de crises, la réactivité dans le cadre d’un report de mariage. Il sera aussi important de pouvoir rassurer les prospects sur les conditions d’annulation des prestataires de votre carnet d’adresses.

Tout cela nécessite un travail de réorganisation de certains de vos modes de fonctionnement. Ainsi que de repenser, en partie, votre activité pour qu’elle corresponde aux besoins spécifiques des couples d’après Covid-19.

Pas de panique, je vous prépare un article sur ce sujet !

 

One Reply to “L’impact de la crise sanitaire du Covid-19 sur l’industrie du Mariage”

  1. dj toulouse

    Avec plus de 115 000 mariages impactés cette année, et des déclarations alarmantes de députés comme Renaud Muselier préconisant leur interdiction, ce sera probablement l’année la plus difficile de notre carrière pour bon nombre d’entre nous.
    En espérant qu’en 2021 la vie reprenne son cours et que les repports et nouveaux mariages sont célébrés en toute quiétude !

Panier

X

Identification

Back to Top