Fiche métier : Officiant de cérémonie laïque

Un(e) Officiant(e) de cérémonie laïque : qu'est-ce que c'est ?

Inspiré des cérémonies de mariage américaines, le concept de cérémonie laïque de mariage en France est encore naissant. Mais cette célébration symbolique, aussi appelée cérémonie d’engagement, est de plus en plus plébiscitée par les couples qui n’ont pas de convictions religieuses ou qui ne peuvent pas se marier à l’Eglise pour diverses raisons. Car plus qu’une cérémonie de substitution, la cérémonie laïque est un moment unique et personnalisé d’échange, d’amour et d’émotions que les amoureux partagent avec leurs proches.

L’officiant, parfois appelé célébrant ou maître de cérémonie, est le chef d’orchestre de la cérémonie laïque.

QUALITÉS & COMPÉTENCES

Empathie
90%
Écriture
95%
Communication orale
90%
FORMEZ-VOUS ET DEVENEZ WEDDING OFFICIANT

HISTOIRE DU MÉTIER D’OFFICIANT DE CÉRÉMONIE LAÏQUE

S’il on s’intéresse à l’histoire du métier, il faut d’abord s’intéresser à l’histoire de la cérémonie laïque. D’abord, définir la cérémonie laïque et surtout le contexte de sa naissance est indispensable pour comprendre son histoire en France et plus largement en Europe francophone.

Naissance de la cérémonie laïque

Ce qu’il faut d’abord comprendre, c’est qu’en France, là où tout à commencer, la cérémonie de mariage civil se déroule obligatoirement à la mairie (sauf exception). De plus, le choix du célébrant est impossible : c’est l’officier d’état civil (maire ou adjoint), prévu au planning, qui célèbre le mariage.  Enfin, le contenu est très difficilement personnalisable. Bref, rien de bien émotionnel, en dehors d’une éventuelle cérémonie religieuse.

Par contre, outre-Atlantique (aux Etats-Unis et au Canada, par exemple), le mariage est célébré par un célébrant assermenté par l’Etat. Souvent, ce sont des célébrants religieux et il n’y a donc qu’une seule cérémonie. Il n’y a pas vraiment de cérémonie ‘civile’ : le mariage est certifié auprès des autorités par le célébrant religieux. Mais aussi, sur le même principe, il existe des célébrants laïques ou non-religieux. Ainsi, les mariés peuvent choisir librement un célébrant assermenté (religieux ou non), le lieu du mariage et surtout le contenu de leur cérémonie. De quoi faire pâlir d’envie les couples français qui rêvent d’un mariage émotionnel et d’une ‘belle’ cérémonie, mais non-religieuse.

C’est pourquoi, il y a près de 15 ans maintenant, quelques couples français ont donc décidé de créer leur propre cérémonie sur ce modèle. Célébrée après la cérémonie civile, la cérémonie laïque est surtout symbolique et émotionnelle.    Quelques portails web sont nés et l’idée a commencé à germer au sein de la communauté des futurs mariés de l’époque. Finalement, dee plus en plus de couples ont commencé à suivre le pas.

L’arrivée de l’officiant de cérémonie d’engagement

À cette époque, les cérémonies étaient célébrées par des personnes de l’entourage. Puis, l’idée d’un célébrant extérieur, et donc professionnel, est née.

Ainsi, encore à ses prémices, le métier d’officiant de cérémonie laïque est promis à un bel avenir ! La cérémonie d’engagement est plus qu’une tendance, elle s’impose comme une vraie alternative pour se marier en répondant aux évolutions de nos sociétés (remariage, mariage mixte, mariage entre personnes de même sexe, mariage entre personnes non croyantes et/ou non pratiquantes, …).

Le contenu de cette cérémonie est totalement libre, bien qu’aujourd’hui, son évolution a permis de voir apparaitre des règles, des trames traditionnelles et des rituels q

LES MISSIONS DE L’OFFICIANT DE CÉRÉMONIE LAÏQUE

Les missions du maître de cérémonie sont les suivantes :

  • Comprendre les attentes des mariés
  • Accompagner les mariés dans leur démarche
  • Construire la trame de la cérémonie
  • Écrire les textes
  • Guider et conseiller les mariés dans l’écriture
  • Conseiller les animations de la cérémonie
  • Organiser les interventions de la cérémonie
  • Célébrer et animer la cérémonie

LA PERSONNALITÉ DE L’OFFICIANT DE CÉRÉMONIE LAÏQUE

L’officiant(e) de cérémonie laïque est doté(e) d’une certaine sensibilité. Il(elle) s’intéresse profondément à l’histoire et au ressenti des personnes qui croisent sa route. Il(elle) réussit à bien les cerner et les comprendre. Pour autant, il(elle) sait prendre du recul et rester objectif. L’empathie est donc une qualité qui ne lui fait pas défaut.

Aussi, l’officiant(e) de cérémonie laïque est capable d’ouverture d’esprit et il(elle) a le goût de la différence.

C’est un(e) littéraire : il(elle) aime lire et a bonne une culture littéraire. Il(elle) aime les jolis textes et les belles musiques et est, généralement, de nature romantique.

Il(elle) sait gérer son stress et faire preuve de sensibilité, de tact, tout en sachant s’imposer naturellement.

LES COMPÉTENCES NÉCESSAIRES POUR DEVENIR OFFICIANT DE CÉRÉMONIE LAÏQUE

Plusieurs compétences sont nécessaires pour exercer les fonctions d’officiant :

Une bonne maîtrise de la langue française orale et écrite

Les compétences linguistiques et rédactionnelles sont indispensables. Il faut s’avoir bien s’exprimer : maitriser la grammaire française et avoir un langage assez soutenu, bien que plus ou moins informel selon les couples. Mais pas seulement. Il faut réussir à écrire. Écrire n’est pas aisé pour tout le monde.  Il faut être inspiré(e) et original(e). Bref, savoir rédiger de beaux textes, en dehors de toute citation. Ce n’est pas inné, bien que certains ont plus de facilité que d’autres. Cela s’acquiert avec le temps essentiellement par la lecture et certaines méthodologies.

Une facilité à s’exprimer en public

Il est évident qu’il est préférable de ne pas être timide ! Pour autant, il faut tout de même avoir une certaine maîtrise de soi. Être un bon orateur n’est pas inné, mais c’est une véritable compétence professionnelle : avoir un discours fluide et ponctué, gérer son stress, gérer son intonation et sa posture, maîtriser l’improvisation, …

DÉBOUCHÉS : COMMENT EXERCER LE MÉTIER D’OFFICIANT ?

L’officiant professionnel s’installe à son compte. En fonction des régions, la demande est encore trop marginale pour vivre exclusivement de ce métier, mais elle est sur une forte croissance.

Suivre une formation au métier d’officiant de cérémonie laïque, c’est mettre toutes les chances de son côté pour créer son entreprise sur un secteur de marché du mariage encore peu concurrentiel mais au potentiel réel !

CURSUS ET FORMATION POUR DEVENIR OFFICIANT

Le fait que le métier soit nouveau ne signifie pas que chacun puisse se proclamer professionnel ou que chacun dispose des capacités ou des qualités pour devenir célébrant de mariage !

Une formation est indispensable et est un vrai atout pour appréhender la cérémonie laïque, comprendre les enjeux et la responsabilité du métier et surtout acquérir les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de la profession.

LE SALAIRE DE L’OFFICIANT DE CÉRÉMONIE LAÏQUE

Les tarifs moyens pratiqués à ce jour par les officiants pour la préparation et la célébration d’une cérémonie laïque se situent entre 800 et 1 000€, bien qu’ils puissent aller jusqu’à 1500 à 2000€.

La rémunération annuelle moyenne est difficile à déterminer vu la jeunesse du métier. En effet, en fonction des zones de chalandise les officiants ne sont pas tous logés à la même enseigne. Les demandes sont plus ou moins fortes selon les régions et le positionnement dans lequel l’officiant évolue.

Cependant, nous pouvons tout de même faire une estimation de rémunération nette moyenne annuelle entre 10 000 à 20 000€. Une rémunération basée sur l’hypothèse de 15 à 20 célébrations par an. Sachant que, si la demande le permettait, un officiant à temps plein organiserait en moyenne une trentaine de cérémonie par an.

color
https://www.internationalweddinginstitute.com/wp-content/themes/maple/
https://www.internationalweddinginstitute.com/fr/
#808080
style1
paged
Téléchargement
/home/internaty/www/
#
on
none
loading
#
Sort Gallery
on
yes
yes
off
on
off